Comment voyager avec son chat ?

Comment voyager avec son chat 

Vacances, déménagements ou encore déplacements….Les chats ne sont pas connus pour leur affinité pour le changement ! Une grande partie de nos amis à moustaches sont attachés à leurs habitudes ainsi qu'à leur territoire. La nouveauté peut les effrayer et l’idée de se déplacer avec son chat peut vite devenir problématique. En préparant bien le départ et en suivant quelques conseils, vous pouvez pourtant réduire le stress de votre chat pendant les déplacements et apaiser son anxiété.

La caisse de transport 

Si votre chat n'est pas habitué à une caisse de transport, il vaut mieux prendre les devants et lui présenter la cage plusieurs jours avant le départ ! Vous pouvez la laisser dans sa pièce et petit à petit, votre petit félin s’habituera à sa présence. Pour la rendre moins mystérieuse et plus confortable, n’hésitez pas à ajouter des jouets, couvertures ou petites friandises pour en faire un parfait petit endroit douillet où votre chat pourra se sentir en sécurité. L’objectif est clair : faire en sorte que votre chat considère la caisse comme son espace personnel et non comme une prison effrayante. Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous pouvez vaporiser la cage d’une solution antistress à base de phéromones. Il existe des solutions naturelles et efficaces pour réduire le stress et l’anxiété chez le chat comme les Fleurs de Bach, la valériane ou encore de l’herbe à chat. Avec ces odeurs rassurantes, votre chat s’y rendra plus facilement et pourra s’y sentir plus en sécurité et plus apaisé. Vous pouvez renouveler cette diffusion avant chaque sortie pour faciliter le transport. Malheureusement, il arrive que certains chats refusent d’entrer dans la cage de transport et ce malgré vos tentatives et votre bonne volonté. Avoir recours à la nourriture ou des friandises peut être un bon moyen d’attirer votre matou dans sa cage. Si le succès n’est toujours pas au rendez-vous, vous allez devoir faire rentrer votre chat dans la caisse, tout en douceur bien sûr ! Faites-le entrer en passant l’arrière de son corps en premier, puis fermez la trappe une fois qu’il est à l’intérieur. Pensez à toujours commencer par y faire pénétrer l’arrière de son corps en premier, cela lui sera moins traumatisant que de commencer par la tête.

Prévoir une visite chez le vétérinaire avant le départ

Une visite chez le vétérinaire avant un départ en voyage est conseillée pour plusieurs raisons. La première est de vérifier que tous les vaccins de votre chat sont à jour et resteront effectifs pendant la durée du séjour. Cette visite est également l’occasion pour vous (et pour votre matou) d’aborder le sujet du déplacement. Selon l’état de santé de votre chat ainsi que de son caractère, votre vétérinaire pourra vous guider sur les moyens de transports adaptés pour lui. Un long voyage en voiture, en avion ou encore en train peut-être source d’un grand stress pour votre animal, d’autant plus s’il n’est pas habitué à se déplacer. Vous pouvez vous renseigner auprès de votre vétérinaire sur les différentes méthodes existantes pour apaiser votre chat pendant ce moment d’angoisse. Le mal des transports existe aussi chez nos amis félins. Si votre animal y est exposé, seul un vétérinaire pourra vous prescrire des médicaments adaptés. Dans le cas où vous prévoyez de partir à l’étranger, il convient de se renseigner sur les maladies et parasites que peut attraper votre chat sur place, en particulier si vous vous dirigez vers une zone chaude, tropicale ou exotique.

Pour un chat en bonne santé, découvrez notre gamme de croquettes bio et sans céréales.

L’identification obligatoire

Même si vous restez sur le territoire français, cela ne vous dispense pas de respecter un certain nombre de formalités à commencer par l’identification de votre animal. Pour rappel, les chats nés après le 1er janvier 2012 doivent être obligatoirement identifiés, par puce électronique ou par tatouage. Depuis cette année, les propriétaires de chats non identifiés  encourent jusqu'à 750 euros d'amende. Que vous voyagiez en voiture, en train ou en avion...votre animal doit-être impérativement identifié. Dans l’éventualité où votre chat se perd (ce que nous vous souhaitons pas), nous vous rappelons qu’il est plus facile de retrouver un chat perdu si celui-ci est identifié.

Dans le cas où vous partez à l’étranger, votre chat doit obligatoirement être pucé, le tatouage ne suffit pas. Pour ce qui est des vaccins, vérifiez bien la réglementation en vigueur dans le pays où vous vous rendrez. En effet, certains pays imposent une vermifugation du chat afin de prévenir le risque d'importation de parasites. Le Sri Lanka et le Mexique exigent un traitement parasitaire externe, notamment contre les tiques et les puces. Enfin, plusieurs régions très affectées par la rage interdisent totalement l'arrivée d'animaux de compagnie, c’est le cas notamment dans certaines régions d’Indonésie.

Voyager en voiture avec son chat 

En voiture, le chat doit être installé dans sa cage de transport. Le conducteur doit se concentrer sur la route et la circulation et non sur le matou qui se balade librement dans la voiture. Les chats en liberté dans la voiture pourraient être blessés car un airbag écraserait l'animal s'il se trouvait sur le siège avant lors d'un accident. Les chats sont sensibles à l'environnement et au territoire, c'est pourquoi ils préfèrent rester à la maison dans un environnement familier. Pour rendre le voyage moins délicat pour votre animal, faites de votre voiture un lieu sûr et apaisant pour votre chat : jouets, friandises, vaporisateur...toutes les astuces sont permises ! Pendant le trajet, gardez un œil sur la température au sein de la voiture et évitez les courants d’air. L'ouïe de nos petits tigres domestiques est particulièrement sensible. Vous pouvez couvrir la caisse d’une petite couverture pour éviter à votre chat d’attraper froid mais aussi pour lui permettre de se calmer. Et pour les besoins ? Il n’est pas rare que les chats anxieux urinent. Prévoyez de poser une serviette éponge ou une alèse jetable sur le sol de sa caisse pour éviter que le chat ne baigne dans son urine. 
En fonction de la durée du trajet, vous devrez peut-être nourrir votre chat et lui donner à boire. Afin que votre chat ne puisse pas s’échapper, il faudra veiller à ne pas ouvrir la porte de la cage en même temps que la portière de voiture. S’il s’agit d’un trajet de quelques minutes ou quelques heures, laissez votre chat dans sa cage, il se sentira sûrement plus en sécurité.

Voyager en train avec son chat

Une fois de plus, la caisse de transport sera votre plus fidèle alliée lors d’un trajet en train avec votre chat ! Les astuces citées au dessus fonctionnent toujours, en particulier la couverture sur la caisse pour apaiser ce moment de stress. Il est possible de voyager avec votre matou en France dans un train mais selon quelques conditions. Si votre chat fait moins de 6 kg, il devra simplement être transporté dans une cage ou un petit panier. Soyez toutefois vigilant(e), car la taille ne doit pas excéder 45 cm x 30 cm x 25 cm. Pour les billets de train (sauf Eurostar), un surcoût de 7€ s’appliquera par animal transporté. 

Dans le cadre de votre voyage :

  1. votre animal est accompagné et reste sous votre responsabilité tout au long du trajet

  2. vous voyagez avec tous les documents nécessaires à son identification

Vous reconnaissez peut-être Clara sur cette photo ? C'est notre fameuse Community Manager, c'est elle qui s'occupe de nos réseaux sociaux ! Clara voyage souvent en train avec son adorable "kiki" pour rejoindre sa famille en Bretagne. Et pour ça, elle est bien équipée : un sac de voyage adapté, quelques friandises Stan... quelques caresses et câlins discrets pour rassurer son compagnon à moustaches.

Voyager en avion avec son chat

Si votre chat voyage en cabine avec vous, il devra passer le contrôle de sécurité, et donc être sorti de sa cage de transport. Cette dernière sera scannée comme tout bagage à main, et vous devrez passer le portique avec votre chat au bras. Afin de ne pas être à l’origine d’une chasse au chat au milieu de l’aéroport, prévoyez un collier ou un harnais au chat et ainsi le tenir en laisse, dans vos bras, pendant cette étape. Il est préférable de ne pas donner à manger à votre animal au moins 4 heures avant le vol afin d’éviter qu'il ait des nausées ou envies de faire ses besoins pendant le voyage. Vous pouvez disposer un tapis absorbant au fond de la cage de transport du chat afin d’éviter d’éventuels accidents “pipi”. S’il fait trop froid dans l’avion, vous pouvez couvrir la cage avec une couverture, afin de protéger votre compagnon des courants d’air. Une fois installé à bord de l’avion avec votre chat dans sa cage de transport, il est interdit de l’en sortir pendant toute la durée du trajet. Si le vol est long, vous pourrez être tenté de lui donner à manger ou à boire. Mais ne soyez pas surpris si rien n’est à son goût :  certains chats sont trop stressés par la situation et refuseront d’avaler la moindre nourriture !

Les objets à ramener pour son chat

Pour le confort de votre chat, il vaut mieux ne pas oublier les fondamentaux : 

  • de la litière 

  • un bac à litière 

  • une pelle à litière 

  • une serviette de toilette à placer dans la cage de transport du chat en cas de problème de malpropreté du chat pendant le transport (prévoyez-en aussi d'autres pour le restant du séjour).

  • son alimentation habituelle (le changement brutal de nourriture peut entraîner des maux de ventre, ballonnements…)

  • ses friandisespréférées

  • ses jouets favoris

  • un collier

  • un harnais

Que ce soit en train, en avion ou en voiture, il est clair que nos chats ne sont pas des compagnons ordinaires de voyage et qu’il faut leur accorder une attention toute particulière. Avec une bonne organisation et une bonne préparation, il est tout à fait possible de voyager avec son chat !

Va chercher !