Les plantes toxiques pour les chiens et chats

Les plantes toxiques pour les chiens et chats

Faune et flore ne sont pas toujours amies. Si les plantes et fleurs sont agréables pour décorer nos maisons et jardins, elles ne sont pas forcément sans danger pour nos chiens et chats. Bien qu’une majorité de plantes soient inoffensives pour nos animaux, certaines peuvent se montrer irritantes voire mortelles. Pour protéger vos boules de poils adorées, découvrez notre guide spécial sur les plantes toxiques pour les chiens et chats. Cette liste n’est pas exhaustive.

fleurs pet friendly

Les plantes d’intérieurs

ALOE VERA

L’Aloe Vera contient de la saponine, une toxine aux propriétés moussantes similaires au savon qui peut nuire aux animaux domestiques en cas d'ingestion. Les symptômes comprennent des vomissements, de la diarrhée, de la léthargie, des changements de couleur de l'urine et (rarement) des tremblements. Dans la plupart des cas, la toxicité est légère à modérée, mais dans les cas extrêmes, l'ingestion peut mettre la vie de votre compagnon en danger à cause d’une sévère déshydratation. L’Aloe Vera est connue pour ses nombreuses utilisations thérapeutiques et cosmétiques, c’est une succulente qui pousse dans les régions tropicales. Le gel extrait des feuilles est principalement utilisé comme pommade pour traiter les brûlures.

PHILODENDRON

Le Philodendron est une espèce ornementale de la famille des aracées particulièrement toxique pour les animaux de compagnie s'ils mâchent les feuilles de philodendron riches en oxalates. Son ingestion peut provoquer des gonflement de la langue, une diminution de l'appétit, des vomissements et dans de rares cas, une constriction des voies respiratoires. La toxicité est généralement légère à modérée. Le philodendron est un classique chez les plantes d'intérieur. Feuillage résistant et facile d’entretien, cette plante est originaire des forêts tropicales humides d'Amérique Centrale et d'Amérique du Sud, et appartient à la famille des Aracées.

AMARYLLIS

Cette plante contient la substance lycorine qui peut provoquer des vomissements, une dépression, une diarrhée, des douleurs abdominales, une hypotension, une salivation excessive et des tremblements. Les bulbes sont plus toxiques que les feuilles et les fleurs. Légèrement à modérément toxique pour les chiens et les chats. Plusieurs végétaux ressemblants sont appelés couramment amaryllis : l’amaryllis belladonna, qui ne comporte qu’une seule espèce, l’Hippeastrum, qui est une plante d’intérieur sous nos climats, et le Vallota, que l’on nomme amaryllis pourpre.

CYCLAMEN

Plante vivace tuberculeuse, le cyclamen est extrêmement dangereux pour les chats comme pour les chiens. Toutes les parties de cette plante sont en effet toxiques. Si elle est consommée, elle peut provoquer des diarrhées, des vomissements et entraîne souvent des complications cardiaques ainsi que des convulsions. En l’absence de traitement rapide et efficace, l’issue peut être fatale pour votre compagnon à moustaches.  Cette plante est donc à garder hors de portée de nos compagnons !

LE FICUS

Cette espèce d'arbustes verts est populaire grâce à sa facilité d'entretien et sa résistance. Elle comprend différentes sous-espèces dont les ficus benjamina, ficus elastica et ficus lyrata...Toutes sont toxiques pour les animaux de compagnie à cause de l'enzyme ficine présente dans toutes les parties de la plante. Elle peut détruire chez le chien les molécules nécessaires à la réparation des tissus corporels.  L'autre substance toxique : la ficusine, provoque une photosensibilité et irrite la peau exposée au soleil. La toxicité est généralement légère à moins que de plus grandes quantités ne soient ingérées.En cas d’ingestion cela peut entraîner : diarrhée, des vomissements, ballonnement et perte d'appétit. L’irritation peut conduire à des rougeurs, inflammations et brûlures superficielles Cette plante est particulièrement dangereuse pour les chats : son ingestion peut provoquer un œdème et des problèmes aux reins.

POINSETTIA

Aussi appelé étoile de Noël, le poinsettia est une plante chatoyante qui se reconnaît facilement. À Noël, elle met un peu de couleur et de chaleur dans les maisons grâce à sa coloration rouge. Malgré son apparence raffinée, le poinsettia est  toxique pour les chats et les chiens. L’ingestion de ses feuilles provoque des troubles digestifs (vomissements, diarrhée, hypersalivation) ainsi que des irritations de la bouche et de l’estomac.

LES LILIACÉES : tulipes, jacinthe, lys, jonquilles, muguet, yucca

MUGUET

Ce porte bonheur n’est pas sans danger pour nos compagnons à quatre pattes. En apparence avec ses petites clochettes blanches, le muguet n’a rien d’une plante toxique. Et pourtant, fleurs, tiges, feuilles et même racines sont très dangereuses pour les chiens et les chats. Ce végétal de la famille des Liliacées contient des hétérosides cardiotoxiques et des saponosides. En cas d’ingestion, les animaux peuvent ainsi souffrir de vomissements, de diarrhées, de tremblements et même d’un ralentissement du rythme cardiaque.

LYS DE PÂQUES ET LYS ORIENTAL

La propriété toxique du Lys est présente dans toutes les parties de la plante, mais concentrée principalement dans les bulbes. Les chiens en particulier sont connus pour les déterrer du sol, il est donc recommandé de garder les bulbes hors de portée de leurs pattes curieuses et baladeuses. Même l’eau du vase peut provoquer une intoxication, en particulier pour les chats. En cas d’ingestion, cela peut entraîner de graves troubles intestinaux : diarrhée, déshydratation, vomissements et léthargie. Dans les cas extrêmes, les animaux peuvent souffrir d'un abdomen distendu, d'une jaunisse, d'un choc, d'un déséquilibre cardiaque, d'une défaillance d'organe et peuvent conduire à la mort de l’animal.

TULIPE

La tulipe appartient à la famille des liliacées, qui sont pour la plupart toxiques pour nos animaux. Les substances toxiques sont surtout concentrées dans le bulbe de la plante. L’ingestion provoque une hyper-salivation, vomissements et diarrhées.

JACINTHE

À l’instar de la tulipe, les toxines sont concentrées dans le bulbe. L’ingestion provoque une hyper-salivation, vomissements et diarrhées.

JONQUILLE

La jonquille contient de la lycorine, une molécule très dangereuse et toxique pour les chiens et chats. Les conséquences d’une ingestion peuvent être des douleurs abdominales, vomissements, diarrhées ainsi que des problèmes cardiaques ou respiratoires. Faites donc très attention lors du printemps.

YUCCA

Décoratif mais redoutable, les feuilles, l’écorce et les racines du Yucca sont toxiques. Une faible consommation déclenche des irritations orales, une hyper-salivation ainsi que des problèmes digestifs.

Plantes extérieures

BEGONIA

À la fois plante de jardin et plante d'intérieur populaire, le bégonia est cultivé pour ses feuilles en forme de cœur ainsi que pour ses fleurs décoratives. Il existe plus de 1000 espèces de bégonias, toutes sont toxiques pour les animaux.  La plante contient des cristaux en forme d’aiguilles microscopiques qui sont  toxiques lorsqu’ils sont avalés. Les effets, généralement légers, comprennent des vomissements, de la diarrhée, des douleurs buccales, une déshydratation, des difficultés à avaler, une perte d'appétit et une salivation excessive.

KALANCHOE

Le Kalanchoé est une plante d’ornement commune qui fait partie des Crassulacées, encore appelées plantes succulentes ou plantes grasses. Toutes les parties de la plante sont toxiques pour les chiens et les chats à cause des toxines glycosidiques, responsables de déséquilibres qui provoquent des troubles cardiaques, irritent le tube digestif et provoquent des vomissements par action sur le cerveau. Pilier des fleuristes et des jardineries, le kalanchoe est cultivé pour ses fleurs aux couleurs vives et ses jolies feuilles arrondies. Cette succulente tropicale est appréciée des amateurs de plantes d'intérieur pour sa facilité de culture et sa tolérance à un large éventail de conditions.

AZALÉE

Dans la même famille que les rhododendrons, les azalées peuvent avoir des effets graves sur les animaux domestiques. La substance toxique présente dans toutes les parties de la plante est la grayanotoxine.  La toxicité peut varier selon la variété végétale, allant de légèrement à sévèrement nocive. Son ingestion peut causer de la bave, des vomissements et de la diarrhée. Dans les cas plus graves, les effets peuvent inclure une perte d'appétit, des douleurs abdominales, des battements cardiaques anormaux, la cécité, la dépression, des tremblements et des convulsions. Sans attention vétérinaire immédiate, l’animal peut tomber gravement malade.

HORTENSIA

Les feuilles et ses boutons peuvent être nocifs pour les chiens et les chats s'ils sont ingérés. La molécule toxique étant le glycoside cyanogène plus communément appelé cyanure. Les symptômes comprennent : vomissements, diarrhée, douleurs abdominales. Les effets graves peuvent inclure des convulsions, des problèmes respiratoires, une augmentation de la fréquence cardiaque et de la température corporelle et la mort. Étant donné que les animaux domestiques trouvent généralement les plantes désagréables en raison de leur goût amer, l'intoxication au cyanure reste rare.

CHRYSANTHÈME

Toutes les parties de la plante sont toxiques pour les chats et les chiens. La molécule toxique en cause dans le chrysanthème est la perméthrine, un insecticide naturel. L’empoisonnement se caractérise le plus souvent par des diarrhées, des vomissements ou des dermatites, une salivation excessive, une agitation…Pour les chats, la sensibilité peut entraîner une dermatite par contact avec la peau. Le chrysanthème est d’origine cultivé en Chine. Les Chinois la vénéraient et la travaillaient à la manière des bonzaïs. Au Japon, offrir des chrysanthèmes est un symbole d’éternité...mais à garder hors de portée de nos poilus !

LAURIER ROSE

Le laurier rose est particulièrement toxique pour toutes les espèces d’animaux qui en ingèrent. En cause, plusieurs substances toxiques telles que l 'oléandroside, le nérioside, et le nérianthoside. Toutes les parties de la plante sont toxiques :  feuilles, fleurs, tiges, fruits, graines. Il peut causer des vomissements, des difficultés respiratoires et dans des cas plus graves, une insuffisance cardiaque et des convulsions. Le laurier rose est un arbuste utilisé comme plante d’ornement et/ou comme haie dans les jardins. Il est couramment rencontré sur le pourtour méditerranéen car il est résistant à la sécheresse.

HOUX

Utilisé pour décorer les intérieurs ou fabriquer des couronnes de Noël, le houx est très dangereux pour nos chats et nos chiens. Ce sont plus particulièrement les baies rouges qu’il produit qui posent problèmes : ingérées en grandes quantités, les baies provoquent des troubles digestifs (vomissements, diarrhées), des troubles nerveux ou encore des irritations, notamment buccales, accompagnées d’une hypersalivation. Les feuilles sont aussi à fuir mais elles intéressent un peu moins nos compagnons car elles sont piquantes.

GUI

Charmante coutume que celle qui consiste à s’embrasser sous le gui pour la nouvelle année ! Autrefois, on prêtait au guides vertus médicinales, voire d'immortalité, car ses feuilles étaient toujours vertes, même au cœur de l'hiver. C’est loin d’être le cas pour les chiens et chats ! En effet, si votre animal de compagnie venait à manger les petites baies blanches de cette plante, cela pourrait lui être fatal. L’ingestion massive de gui provoque une hyper salivation, des troubles digestifs, une perte de la coordination et de l’équilibre et des convulsions. Un dysfonctionnement cardiaque peut également apparaître. 

Les plantes pet-friendly

Les fleurs

TOURNESOL

Sa richesse en oméga 6 et en oméga 9 comme ses propriétés antioxydantes en font une plante très appréciée, tant par l’homme que par les animaux d’élevage pour leur alimentation.

FLEUR DE CIRE (JASMIN DE MADAGASCAR)

La fleur de cire ne présente pas de danger particulier pour les chiens et chats. Elle ne doit pas être confondue avec le "Jasmin étoilé" qui lui est particulièrement toxique pour les animaux. 

ROSE

Reine du jardin, la rose est un joyau que beaucoup de jardiniers (amateurs ou experts) adorent chouchouter. Cela tombe bien, la rose n'est pas dangereuse pour nos poilus. A ne pas comprendre avec "La rose de Noël" ou "L’Hellébore noir" qui est hautement toxique pour les chiens et chats.

ORCHIDEE 

L'orchidée ne présente pas de réel danger et ne sont pas considérées comme toxiques en cas d'ingestion. Petite prudence tout de même avec le contact cutané, en cas de manipulation de la plante, peut cependant donner lieu à une dermatite allergique, due à la présence de phénanthrènequinones.

MUFLIER

Le muflier, communément appelé "gueule-de-loup" revient à la mode depuis quelques années. Dans les jardins anciens, ses hampes fleuries trônaient au centre des massifs, aujourd’hui il se marie avec des vivaces en massif et jardinières et anime les rocailles.

Plantes vivaces

SAINTPAULIA

Aussi appelée violette du Cap ou encore violette africaine pour rappeler ses origines sud-africaines, la Saintpaulia est exclusivement cultivée en pot et en intérieur. Elle est aussi l’une des plus généreuses par sa floraison intervenant plusieurs fois par an. 

BAMBOU

Même si leurs tiges sont parfois très piquantes, il n'en demeure pas moins qu'elles ne sont pas toxiques pour votre animal. Prudence tout de même, il existe beaucoup de variétés de bambous. En France, on retrouve fréquemment le bambou Fargesia utilisé par les particuliers.

Comment agir en cas d’intoxication ?

Premier réflexe : appeler immédiatement votre vétérinaire ! Si vous connaissez le nom de la plante ingérée, il pourra vous indiquer la marche à suivre avant de venir et vous demander de venir au cabinet de consultation. En fonction de la nature de l’intoxication, il existe plusieurs méthodes. Surveillez vos plantes pour déceler des traces de morsures. Si vous retrouvez des petits morceaux dans les régurgitations de votre chat, apportez-les au vétérinaire.

Pour rappel en France, Il existe deux centres anti-poison vétérinaires qui répondent à toutes les questions sur les intoxications qu'elles soient dues à des plantes, des animaux vénéneux, des médicaments humains ou vétérinaires et autres produits ménagers. Vous pouvez les joindre par téléphone pour les questions urgentes uniquement ou par e-mail pour toutes les autres questions.

Les centres :

- Le Centre National d'Informations Toxicologiques Vétérinaires (CNITV)
- Le Centre Antipoison Animal et Environnemental de l'Ouest (CAPAE-Ouest)

Va chercher !