Pâtée pour chien : comment la choisir ?

Un chien doit bénéficier d'une alimentation équilibrée afin de rester en bonne santé. Deux types de nourriture sont disponibles pour nourrir nos chiens : d’un côté, la nourriture sèche, c’est-à-dire les croquettes, de l’autre, la nourriture humide, à savoir la pâtée pour chien. Ces deux catégories présentent chacune des avantages. Mais, dans quels cas la pâtée pour chien est-elle préconisée ? Selon quels critères la choisir ? Faisons le point sur la pâtée pour chien.

La pâtée pour chien, un aliment dit « humide »

Contrairement aux croquettes, la pâtée pour chien est riche, très riche en eau. L’aliment contient entre 70 % et 80 % d’eau, soit 10 fois plus que les croquettes. Ainsi, la pâtée hydrate les chiens qui oublient fréquemment de boire. La présence d’eau en abondance limite aussi les problèmes d’insuffisance rénale chronique, pour lesquels certaines races — comme le Bouvier Bernois — ont des prédispositions. En règle générale, la pâtée pour chien réduit les risques de formations de calculs urinaires. 

Pâtée pour chien : quelques fâcheux inconvénients

Les pâtées rassasient plus facilement les chiens. Cela ressemble à un avantage. En effet, nos animaux expriment souvent un appétit d’ogre. Toutefois, c’est à cause de la grande quantité d’eau dans la pâtée que les chiens assouvissent plus facilement leur faim.

En clair, la pâtée ne contient pas autant de nutriments importants qu’un volume identique de croquettes. Ainsi, la teneur en nutriments peut représenter une quantité quatre fois inférieure par rapport à celle de l’alimentation sèche. Cela peut se traduire par des carences et une prise de poids pour le chien. Pour son humain, cela signifie un coût bien plus important, le chien mangeant plus pour couvrir ses besoins.

Par ailleurs, la pâtée pour chien a tendance à coller aux dents. Nos compagnons n’ayant pas de brosse à dents, le tartre finit par s’accumuler. Des produits d’hygiène bucco-dentaire annexes s’avèrent indispensables (os, friandises). À l’opposé, les croquettes agissent dans l’intérêt des dents. L’alimentation sèche évite la formation de tartre et fait travailler la dentition du chien.

Choisir de la pâtée pour chien : les critères

Pour faire le bon choix de pâtée pour chien, il faut tenir compte de certains paramètres.

Tenir compte du profil de son chien

L’alimentation d’un chien varie tout au long de sa vie. En effet, ses besoins alimentaires évoluent selon plusieurs facteurs, à commencer par son âge. Un chiot nécessite par exemple une teneur en nutriments importante pour sa croissance. La pâtée pour chiot peut satisfaire ce besoin, à condition d'être riche en protéines, vitamines et minéraux.

Lorsqu’il grandit, la physiologie de l’animal, son poids et sa propension aux activités physiques comptent également dans le choix d’une pâtée. Certaines se destinent aux petits gabarits, d’autres aux gros chiens. La pâtée senior, quant à elle, s’adapte aux besoins des chiens âgés, en tant que nourriture plus digeste et facile à mâcher.

Enfin, certains chiens peuvent souffrir d’une maladie chronique, de surpoids ou d’autres problèmes de santé. Dans ce cas, une pâtée spéciale prescrite par un vétérinaire peut permettre à l’animal de guérir ou d'atténuer sa pathologie.

Pâtée complémentaire ou pâtée complète ?

Deux types de pâtées pour chien existent au rayon animal : la pâtée complémentaire et la pâtée complète.

La pâtée complète est un aliment à part entière. Il contient les nutriments nécessaires au développement du chien. Si l’alimentation du chien repose uniquement sur la pâtée pour chien, il faut naturellement se tourner vers la pâtée complète.

La pâtée complémentaire s’additionne à une autre alimentation, le plus souvent des croquettes. Il s’agit d’un produit qui vient compléter les aliments de base pour donner au chien en carence un supplément de nutriments.

Pâtée pour chien : attention aux ingrédients

La viande ou le poisson doivent constituer la base de la pâtée pour chien. Cet élément, présent en majorité dans la composition de l’aliment, apporte les protéines nécessaires pour couvrir les dépenses du chien.

Dans les bonnes pâtées pour chien, la viande représente au minimum 60 % du total des ingrédients. Afin de s'assurer de ces proportions, il suffit de lire l’étiquette : les ingrédients sont généralement inscrits par ordre d’importance dans la composition du produit.

Certaines pâtées sont constituées d'une grande quantité d’aliments végétaux, notamment des céréales. Or, les céréales n'apportent aucun nutriment au chien, et sont à proscrire du régime alimentaire du chien. Les marques à l'origine de ces produits privilégient clairement un coût de production attractif plutôt que la santé de nos chiens. Un animal carnivore a avant tout besoin de protéines animales ! Ainsi, il importe de choisir une viande (poulet, bœuf, chair de poisson) de qualité : l'origine de la viande doit être indiquée sur l'emballage.

Enfin, les colorants, conservateurs et autres produits chimiques ne devraient pas apparaître dans la liste des ingrédients. Un chien est comme un humain : sa bonne santé est conditionnée par la qualité de son alimentation. La pâtée bio est donc recommandée pour nos chiens.

Vérifier la teneur en nutriments de la pâtée pour chien

L’analyse quantitative des nutriments constituant l’alimentation du chien s’avère cruciale. Les glucides et les lipides doivent représenter un pourcentage assez marginal. Nous l’avons vu, le taux de protéines doit à peu près représenter les deux tiers de la valeur nutritive totale de la pâtée. Il faut alors vérifier la provenance des protéines (type de viande), puis comparer avec le taux de cendres ou de phosphore.

Une teneur en phosphore supérieure à 0,3 % signifie que la pâtée contient une part importante d’os, de tendons ou de cartilages. Dans ce cas, la qualité des protéines, bien que majoritaires dans l’aliment, s'avèrerait douteuse. Si le taux de phosphore n’est pas indiqué, celui de cendres brutes indique la quantité de matières minérales présente dans la pâtée. Cela inclut également les os. Au-dessus de 2 %, on peut dire que la pâtée ne contient pas de bonnes protéines.

Lorsque la pâtée a soigneusement été sélectionnée, un dernier avis compte plus que tout : celui du chien ! S’il n’exprime que peu d’appétit, cela veut probablement dire que sa nourriture ne lui convient pas. Dans ce cas, on peut se tourner vers un autre produit en boîte ou vers des croquettes de qualité, sans céréales. La brillance de son pelage, le développement de sa musculature et la densité de ses selles donnent également de précieuses informations sur la qualité de la pâtée consommée par le chien.

Nous vous recommandons ces autres pages :

Va chercher !