Les aliments toxiques et dangereux pour le chien

Nos animaux de compagnie possèdent des métabolismes complètement différents du nôtre. Or, certaines habitudes alimentaires perdurent envers nos chiens. Sans le savoir, nous leur donnons de la nourriture qu’ils ne parviennent pas à digérer. Pire, certains aliments demeurent potentiellement mortels pour eux. Avant de choisir les aliments les plus appropriés pour nos chiens, déterminons ceux qui risquent de dérégler leur santé.

Les aliments hautement toxiques pour le chien

Combien de fois les restes du dîner ont-ils atterri dans la gamelle du chien ? Trop souvent, nous partageons avec notre animal des aliments transformés ou non adaptés à leur organisme. Trop épicée, salée et sucrée, notre nourriture altère la digestion de nos animaux. Parfois, elle peut même entraîner des conséquences dramatiques.

Le chocolat

Synonyme de plaisir pour les humains, le chocolat se montre au contraire nocif, voire mortel pour les chiens. Le chocolat contient de la théobromine, une molécule alcaloïde présente dans tous les produits à base de cacao. Responsable du goût amer du chocolat, la théobromine s’accumule dans l’organisme du chien. Alors que le foie humain synthétise à merveille cette molécule tonique, le chien ne dispose pas de cette chance.

Résultat : la théobromine investit l’organisme de l’animal et finit par l’intoxiquer. Les premiers symptômes apparaissent dans l’heure qui suit l’ingestion du chocolat. Des troubles digestifs (déshydratation, diarrhée, vomissements) surviennent, même avec une petite quantité de chocolat. En cas d’ingestion d’une dose importante, le chien risque de souffrir de troubles rénaux, cardiaques et neurologiques. Une tablette de chocolat noir de 200 g peut être fatale à un chien de 10 kg.

Plus riche en cacao, le chocolat noir détient une plus grande toxicité pour le chien. À l’inverse, le chocolat blanc ne contient quasiment pas de théobromine. Ce n’est pas une raison pour lui en donner. Trop sucré, trop gras, l’aliment ne présente aucun intérêt pour nos animaux.

Café, thé et boissons caféinées

Il ne nous vient pas à l’esprit de donner d’autres breuvages que de l’eau à nos chiens. Heureusement, car certaines de nos boissons favorites s’avèrent particulièrement toxiques pour eux. Au même titre que le chocolat, le café contient de la théobromine. Celui-ci compte également une molécule à risque pour le chien, la caféine. La théophylline, présente dans le thé, agit de la même manière sur l’animal.

Les symptômes d’une intoxication au café ou au thé demeurent identiques à ceux du chocolat. Une petite dose suffit à provoquer diarrhée et vomissements. Selon la quantité ingérée, le chien peut souffrir de crises de tachycardie, pouvant parfois provoquer une crise cardiaque. Attention, caféine et théophylline entrent dans la composition de nombreux sodas et desserts !

L’alcool

Sans grande surprise, l’alcool et les aliments alcoolisés nuisent aux chiens. L’éthanol présent dans l’alcool représente un poison pour nos animaux comme pour nous, humains. Simplement, notre foie parvient à l’éliminer après quelques heures, tandis que celui des chiens en est incapable. La bière représente un double danger pour le chien. Le houblon déclenche un emballement du métabolisme de l’animal, de l’hyperthermie à la tachycardie. Enfin, certains aliments trop mûrs, comme les fruits, peuvent contenir de l’éthanol. En effet, la molécule se forme à la suite de la fermentation du sucre. Même chose pour la pâte crue, qui contient de la levure et dont les chiens raffolent.

Les symptômes ressemblent à un état d’ébriété : nervosité, agressivité, vomissements et désorientation. En cas d’ingestion importante d’alcool, le chien peut subir des dommages cérébraux et cardiaques irréversibles. Le coma et la mort peuvent surgir des suites d’une défaillance circulatoire.

Les fruits toxiques pour le chien : le raisin, l’avocat et la noix de macadamia

Dans le jardin, des plantes toxiques pour les chiens peuvent leur provoquer de graves troubles. Des fruits peuvent également s’avérer dangereux pour nos compagnons. C’est le cas du raisin, de l’avocat et de la noix de macadamia.

La preuve de la toxicité du raisin ne remonte qu’aux années 2000. L’intoxication ne s’explique toujours pas. Elle ne concernerait que le chien et le furet. Des symptômes digestifs apparaissent (vomissements, diarrhées, manque d’appétit) qui laissent place à une insuffisance rénale aiguë. Cependant, la sensibilité au raisin varie selon l’animal. Certains chiens ne développent pas de complications, alors que d’autres succombent quelques jours après l’ingestion. Notons que le principe reste actif dans le raisin sec et se révèle même plus concentré.

L’avocat se montre toxique pour bon nombre d’animaux domestiques, dont les chats et les chiens. L’origine provient d’un acide gras, la persine. On ignore toujours son action dans l’organisme animal, mais les réactions à l’ingestion sont catastrophiques. Troubles digestifs, fatigue, troubles cardiaques et respiratoires, etc.

Présentes dans certaines pâtisseries, les noix de macadamia contiennent une quantité non négligeable de phosphore. Une seule noix en contient beaucoup trop pour un chien d’environ 10 kg. Toxiques, elles favorisent l’apparition des crises d’épilepsie. Autres symptômes : état de faiblesse et douleurs musculaires, tremblements, gènes articulaires. Une ingestion de noix supérieure à 7 g/kg entraîne des vomissements.

Les aliments dangereux pour le chien

D’autres aliments constituent un danger pour les chiens. Ils n’intoxiquent pas l’animal à proprement parler. Néanmoins, cela peut lui nuire si cette nourriture prend une place importante dans son alimentation.

Les os cuits

Trop fragiles, les os cuits peuvent perforer le système digestif du chien. En revanche, les os crus de bonne taille constituent d’excellents mets pour eux.

La pomme de terre crue

La pomme de terre crue contient de la solanine, un composant responsable de troubles digestifs chez les chiens. Cuite, la pomme de terre ne présente aucun danger.

Le blanc d’œuf

Riche en avidine, le blanc d’œuf réduit le taux de biotine chez le chien. Cette vitamine demeure pourtant essentielle pour son métabolisme. Consommé de manière exceptionnelle, il n’a pas d’effet néfaste sur notre compagnon.

Le lait de vache

Le lait et les produits laitiers sont mal digérés par les chiens. Consommés au-delà du raisonnable, ils conduisent à des diarrhées fréquentes.

Les alliacées

L’ail, l’oignon, l’échalote et le poireau appartiennent à la famille des alliacées. Ils provoquent une anémie dans l’organisme canin. L’animal n’en mangera jamais cru, mais il risque d’en consommer s’il finit les restes.

Le xylitol

Édulcorant présent notamment dans les bonbons et le dentifrice, le xylitol est dangereux pour le chien. Il provoque une surproduction d’insuline et diminue le taux de sucre dans le sang de l’animal.

La nourriture pour chat

Les chats nécessitent un apport en graisse supérieur dans leur alimentation. Une consommation fréquente des produits alimentaires pour les chats peut provoquer des pancréatites aux chiens.

Le sel

Le sel provoque des troubles digestifs et neurologiques chez le chien. La nourriture industrielle, le poisson fumé et la charcuterie, trop riches en sel, sont nocifs pour eux.

En cas d’intoxication accidentelle, le meilleur réflexe reste d’emmener l’animal en urgence chez le vétérinaire. Au quotidien, nos chers compagnons méritent, comme nous, de consommer une nourriture bio, saine et équilibrée. Leur santé à moyen et long terme en dépend.

Nous vous recommandons ces autres pages :

Va chercher !