Diététique des chats : les quantités de croquettes à leur donner

Les enjeux derrière le rationnement alimentaire des chats sont nombreux : couvrir leurs besoins énergétiques, éviter les troubles digestifs, diminuer les risques d’embonpoint et de surpoids, maintenir un poids idéal, etc. Calculer les quantités de croquettes à donner aux chats domestiques fait donc partie des règles à suivre pour bien les nourrir.

Le calcul des rations nécessite la prise en compte des recommandations mentionnées sur l’emballage des croquettes, l’avis du vétérinaire et les besoins nutritionnels du chat. Quels sont les apports nécessaires en macronutriments ? Comment effectuer le calcul des quantités de croquettes à leur fournir ? Est-il suffisant de se baser uniquement sur le calcul de l’apport calorique des croquettes ? Nous vous donnons toutes les clés pour comprendre comment couvrir les besoins nutritionnels et énergétiques de votre chat à travers le rationnement de celles-ci au quotidien.

Pourquoi rationner les croquettes de son chat ?

Laisser la nourriture des chats en libre accès peut générer différents problèmes selon le chat concerné :

  • du surpoids ;
  • du diabète sucré ;
  • des maladies cardiovasculaires ;
  • de la constipation, notamment s’il ne s’hydrate pas assez.

D’un autre côté, mal estimer les quantités de croquettes et de pâtées qui lui sont nécessaires peut causer un amaigrissement. En effet, un apport nutritionnel inadéquat et faible, comparé aux besoins physiologiques et physiques du chat, peut créer un déficit énergétique et donc à terme, une perte de la masse graisseuse, des muscles et du poids général.

Quelles quantités de croquettes donner à son chat ?

Le choix des quantités de croquettes à fournir à son chat varie en fonction de différents paramètres. Nous les détaillons plus en détail par la suite.

Quantités de croquettes : les critères à considérer

Différents aspects doivent être pris en compte dans le choix des quantités de croquettes à donner quotidiennement à un chat domestique. Il s'agit :

  • de la valeur calorique de la croquette ;
  • des besoins énergétiques du chat ;
  • de l’âge de l’animal (chaton, adulte, sénior) ;
  • du sexe ;
  • du poids ;
  • de l’état médical du chat (diabète, problèmes rénaux, surpoids, etc.) ;
  • de la situation du chat (stérilité, gestation, allaitement) ;
  • du niveau d’activité physique de l'animal (chat d’appartement, chat d’extérieur, joueur, etc.).

Ainsi, un chaton en pleine croissance et une chatte allaitante auront besoin d'apport calorique supérieur à celui nécessaire pour un chat adulte stérilisé et sédentaire.

Quantités de croquettes : méthode de calcul

L’estimation du nombre de calories (et de croquettes) à fournir aux chats au quotidien se fait en premier lieu en calculant les besoins énergétiques par kilogramme. Ainsi, un chat adulte d’extérieur qui pèse 5 kg aura besoin en moyenne de 50 kcal x 5 = 250 kcal/jours.

La deuxième étape relève d’une règle de trois à établir selon les valeurs caloriques renseignées par le fabricant des aliments, et ce, obligatoirement sur l’emballage des croquettes. Ainsi, pour des croquettes possédant une valeur énergétique de 200 kcal pour 100 gr, il faut fournir à son chat (250/200) x 100 = 125 gr de croquettes/jour.

Quels autres paramètres nutritionnels prendre en compte ?

Les calories et les valeurs énergétiques ne doivent pas primer sur la qualité des aliments. Ainsi, d’autres aspects sont à considérer lors du choix des quantités de croquettes à donner à votre chat domestique.

Nourriture pour chat et teneur en glucides

Opter pour des croquettes possédant des quantités de sucres (lents ou rapides) élevées fausse les calculs décrits précédemment. En effet, une croquette riche en amidon, mais pauvre en protéines animales de qualité, en acides gras, en vitamines et en minéraux ne présente aucun intérêt pour la santé du chat. Par ailleurs, rappelons que les glucides sont un macronutriment peu assimilé par l’organisme du chat, et difficile à digérer par celui-ci. Ils contribuent donc très peu à répondre à ces besoins nutritionnels.

Aussi, il est important de prendre le temps de choisir des croquettes présentant un réel intérêt nutritif pour le chat, avant de procéder au calcul des calories fournies par celles-ci. Le chat étant un animal carnivore, il lui faut des croquettes à teneur élevée en protéines animales (poisson, poulet, bœuf, porc). Toutefois, il ne suffit pas de vérifier la proportion des protéines contenues dans les croquettes. En effet, les protéines animales sont très sensibles aux températures élevées de cuisson. Il est donc important de se renseigner au sujet des modalités et règles du fabricant sur ce point (elles peuvent être indiquées par celui-ci directement sur les paquets, boîtes et sachets).

Le troisième aspect à considérer est évidemment l’apport en micronutriments non synthétisés par l’organisme du chat, mais essentiels à son fonctionnement. En effet, divers micronutriments ne sont pas produits par l'animal et ne peuvent venir que de la nourriture. Il s'agit par exemple de la taurine ou de la lysine.

Nourriture mixte : humide et sèche

Les chats domestiques, pour la plupart d'entre eux, bénéficient d'une alimentation mixte. Cela signifie qu'elle contient à la fois des aliments secs comme les croquettes, mais également de la nourriture humide. Le choix d'offrir à son animal de compagnie des aliments humides permet entre autres :

  • d'apporter une hydratation aux chats qui refusent de boire de l'eau ;
  • d'éviter les constipations ;
  • de diversifier l'alimentation du chat.

Le calcul des quantités de croquettes à donner à son chat doit prendre en compte les autres aliments qui lui sont apportés :

  • gelées ;
  • pâtées ;
  • friandises.

L'apport calorique de ces différents aliments doit bien sûr être soustrait au total à fournir au quotidien à votre chat. 

Quantités de croquettes et comportement du chat

Après avoir choisi des croquettes de qualité, suivi les recommandations indiquées sur l'emballage et appliqué les conseils du vétérinaire, la surveillance du comportement du chat doit continuer.

  1. Finit-il sa gamelle ?
  2. Réclame-t-il souvent à manger ?
  3. Est-il fatigué ?
  4. A-t-il diminué son activité physique ?
  5. Perd-il du poids ?
  6. A-t-il des troubles digestifs de type diarrhée ou constipation ?
  7. Quelle est la qualité de son pelage (brillant, terne, perte excessive de poils) ?

Les recommandations théoriques ne peuvent pas prendre le pas sur les besoins et préférences du chat. Ces observations peuvent permettre d’améliorer le rationnement choisi au départ, en se basant sur les conseils du vétérinaire par exemple. Enfin, les quantités de croquettes données aux chats domestiques au quotidien peuvent évoluer à travers le temps. Ainsi, une chatte en gestation ou allaitante peut se voir proposer le double de sa ration habituelle. Un chat adulte stérilisé verra, au contraire, la quantité des croquettes diminuer.

En conclusion, avant de s'intéresser au calcul des rations de croquettes et pâtées à fournir à votre chat domestiques, il est important de se pencher sur la composition des croquettes à lui proposer. Celles-ci doivent avoir une teneur élevée en protéines animales et contenir peu de glucides (éléments présentant peu d'intérêt en matière de nutrition pour le chat). Les croquettes choisies doivent aussi garantir un apport suffisant en minéraux, en vitamines, en acides gras et en acides aminés (lysine et taurine), qui ne peuvent être synthétisés par l'organisme du chat. Par la suite, les rations de croquettes quotidiennes doivent être déterminées en prenant en compte l'apport calorique de la pâtée et des friandises incluses dans le régime de l'animal. Enfin, les quantités de croquettes estimées au départ doivent évoluer en fonction de l'état de santé du chat ou de la chatte : passage à l'âge adulte, stérilisation, gestation, allaitement, etc.

Nous vous recommandons ces autres pages :

Va chercher !