Bien nourrir un chat adulte sans céréales : ce qu’il faut savoir

La santé d’un chat passe en grande partie par une alimentation saine et adaptée à ses besoins. Celle-ci doit être riche en protéines animales et enrichie en micronutriments essentiels aux chats : taurine, lysine, Oméga 3, vitamines B, E, C, etc. Aussi, l'alimentation du chat doit prendre en compte ses spécificités : âge, état de santé, sexe, gestation, stérilité ou non, mode de vie sédentaire ou actif, etc.

Vous avez un ou plusieurs chats et souhaitez leur fournir une alimentation adaptée et respectueuse de leurs besoins physiologiques ? Vous vous penchez sur l’alimentation sans céréales ou « grain free » et souhaitez en comprendre l’intérêt ? Nous détaillons pour vous tout ce qu’il faut savoir au sujet des croquettes, des pâtées et des friandises sans céréales à destination des chats : composition, avantages pour votre ou vos chats, transition de la nourriture classique au « grain free », etc.

L’alimentation sans céréales pour chats : qu’est-ce que c’est ?

La nourriture sans céréales destinée aux chats est née dans un souci d’apporter à ces animaux de compagnie une alimentation qui se rapproche de leur nourriture en habitat sauvage.

Nourriture pour chats sans céréales : définition

Certains aliments pour chats portent les mentions :

  • « sans céréales » ;
  • « no grain » ;
  • « grain free ».

Ces désignations permettent de distinguer le produit en question (croquette, pâtée, friandises) des aliments à destination des chats contenant du blé, de l’orge, du riz ou du maïs. Les croquettes et les pâtées pour chats sans céréales sont composées d’une proportion importante de viande, de légumes et de fibres. Les légumes servent à remplacer les céréales que l’on retrouve dans les produits alimentaires pour chats classiques.

Intérêt de l’utilisation des céréales dans les aliments pour chats

Traditionnellement, l’ajout des céréales au sein des recettes d’aliments pour chats permet aux croquettes et pâtées d’avoir une certaine consistance. En effet, l’amidon introduit (à travers les céréales) joue un rôle de liant. Les producteurs et fabricants de produits sans céréales à destination des chats remplacent les céréales par des légumes contenant également de l’amidon : courgettes, pommes de terre, carottes, petits pois, etc.

L’appareil digestif du chat : pour quel régime alimentaire est-il adapté ?

Les céréales (blé, riz, millet, maïs, sorgho, etc.) représentent un incontournable de l’alimentation humaine. Qu’en est-il pour les chats ?

La structure de l’appareil digestif du chat

La principale caractéristique anatomique du tube digestif du chat est sa courte longueur :

  • 300 mL au maximum pour la capacité de l’estomac ;
  • entre 100 et 150 cm de longueur pour l’intestin grêle ;
  • entre 20 et 40 cm de longueur pour le gros intestin.

Sa cavité buccale est dotée de dents adaptées à la consommation de viandes et de cadavres de petits mammifères (souris, campagnols, musaraignes) et de petits oiseaux. Le chat déchiquette sa nourriture et sa salive est peu adaptée à la dégradation des sucres. Toutefois, les sucs gastriques présents dans son estomac sont très puissants (pH compris entre 1 et 2) et facilitent la digestion des chairs et des os.

Les intestins des chats, au vu de leur courte longueur, sont peu adaptés à la décomposition des macromolécules issues des céréales, contrairement à ceux des humains ou des animaux herbivores. De plus, les céréales introduites dans la nourriture pour chats ne permettent pas de combler les besoins des chats en acides aminés ou dérivés d’acides aminés tels que la taurine ou la lysine. En effet, l’organisme des chats en synthétise en quantités insuffisantes, voire pas du tout : par conséquent, ils doivent être présents dans leur consommation quotidienne.

Les avantages du retrait des céréales de l’alimentation du chat

L’alimentation pour chats sans céréales présente des avantages pour tous les chats : qu’ils soient allergiques, cœliaques, intolérants ou non. La fabrication de ce type de produits destinés à l’alimentation féline vise à assurer aux chats une bonne santé en :

  • se rapprochant le plus possible du régime alimentaire naturel des chats ;
  • limitant les problèmes digestifs pouvant être causés par le gluten par exemple ;
  • diminuant les risques de contamination de la nourriture pour chats par des parasites et des moisissures touchant les céréales habituellement (champignons, mycotoxines, etc.).

Des croquettes classiques aux croquettes sans céréales : quelle transition ?

Afin d’éviter un changement brusque ou en inadéquation avec les besoins de son chat, il est important de se renseigner sur les nouveaux produits sans céréales à introduire dans son alimentation.

Choisir des aliments sans céréales pour son chat

Choisir la marque de produits sans céréales à proposer à son ou ses chats passe par la connaissance de la composition idéale de la nourriture pour chats domestiques. Le rationnement quotidien idéal pour un chat doit comprendre :

  • plus de 35 % de protéines animales ;
  • plus de 10 % de lipides et de matières grasses ;
  • moins de 30 % de glucides ;
  • entre 3 et 5 % de fibres (solubles et insolubles).

Les proportions de nutriments présents dans les produits alimentaires pour chats représentent un bon critère de choix de la marque pour laquelle opter, mais ne suffisent pas. En effet, d’autres aspects sont à considérer :

  • l’origine de la volaille, du poisson ou de toute viande utilisée dans la fabrication des croquettes ou des pâtées : il s'agit d'un gage de qualité ;
  • la nature de la production des matières premières : biologique ou conventionnelle ;
  • le type de supplémentation en micronutriments (acides aminés, vitamines, minéraux) ;
  • le mode de cuisson : à faible température, non indiqué, etc.

Tous ces facteurs ont un impact sur la qualité nutritionnelle du produit fini. Ainsi, des températures de cuisson trop élevées peuvent détériorer et dénaturer les protéines animales contenues dans les viandes incorporées dans ce type de produits.

Effectuer une transition alimentaire pour son chat

La mise en place d'une transition au sein de l’alimentation de son chat pour s’orienter vers des produits sans céréales doit se faire progressivement. Pourquoi ? Le but est de limiter les risques de troubles digestifs qui peuvent affecter le chat en cas de changement alimentaire brusque, tels que :

  • les vomissements ;
  • les diarrhées ;
  • la constipation.

En effectuant le changement de régime alimentaire de façon calculée et graduelle, le temps est donné à l’organisme du chat pour s’adapter (changement de flore intestinale).

La transition d’une alimentation avec céréales vers une nourriture sans céréales peut se faire sur une durée d’une semaine. Elle consiste à mélanger des croquettes contenant des céréales avec des croquettes sans céréales en proportions différentes. Les quantités de croquettes sans céréales doivent être augmentées au fur et à mesure, tandis que les portions de croquettes avec céréales doivent être diminuées.

Surveiller la transition alimentaire de son chat

Le propriétaire de chats souhaitant introduire de nouveaux aliments dans le régime de ses animaux de compagnie peut évaluer la réussite de la transition qu’il a mise en place en observant les selles de ses animaux et la survenue de potentiels problèmes digestifs. Ainsi, en cas d’apparition de diarrhées ou de vomissements, il peut être judicieux de réduire de nouveau la quantité des nouveaux aliments jusqu’à stabilisation du transit du chat concerné.

Le même raisonnement utilisé pour l'introduction de croquettes sans céréales peut être appliqué pour les pâtées et friandises sans céréales pour chats.

Nous vous recommandons ces autres pages :

Va chercher !