Comment alimenter un chat en surpoids ?

Les chats ont des besoins énergétiques bien inférieurs à ceux des chiens. Ces petits félins ont donc plus tendance à prendre du poids, notamment si leur alimentation n'est pas suffisamment contrôlée. Pourtant, l'excès de poids et l'obésité sont des problèmes devant être rapidement résolus, au risque d'altérer la santé de l'animal. Pour éviter toute prise de poids non désirée ou pour l'aider à perdre du poids, il est important d'adapter l'alimentation du chat en fonction de ses besoins. Alors, comment nourrir son chat en fonction de ses spécificités ?

Le mode d'alimentation du chat en surpoids ou obèse doit lui permettre de manger à sa faim, tout en limitant l'apport énergétique au strict nécessaire et en privilégiant des petites portions accessibles à tout moment. Nous vous proposons de découvrir comment nourrir un chat en surpoids, pour l'aider à maigrir.

Comment savoir si un chat est en surpoids ?

Il faut savoir qu'il n'est pas possible de définir un poids idéal pour un chat, car il peut y avoir de nombreuses variations individuelles de taille et de gabarit chez les chats. Toutefois, il est possible de percevoir des signes d'excès de poids. Pour cela, après l'avoir pesé, il suffit de placer les mains de chaque côté du thorax du chat :

  • si ses côtes sont facilement senties et que sa taille est visible, le chat n'est pas en surpoids ;
  • si ses côtes sont senties, mais qu'une couche de graisse les entoure, et que sa taille n'est pas marquée, alors le chat est en léger surpoids ;
  • si ses côtes ne peuvent pas être senties, qu'une lourde couche de graisse pendante entoure son ventre et que sa taille n'est pas visible, alors le chat est en surpoids, voire obèse.

Un chat en surpoids est plus exposé à des risques de santé que les autres chats. Les problèmes de poids peuvent favoriser l'apparition de pathologies graves (diabète, arthrite, problèmes cardiaques, etc.) ou aggraver les pathologies existantes. De ce fait, la qualité et l'espérance de vie du chat en surpoids sont considérablement réduites.

Il faut savoir qu'un excès de poids peut être causé par :

  • des erreurs alimentaires (aliments trop gras ou de mauvaise qualité, portions trop importantes, etc.) ;
  • un mode de vie qui ne convient pas au chat (niveau d'activité insuffisant, stress causé par son environnement, etc.) ;
  • certaines maladies.

Avant d'envisager d'entamer une révision de l'alimentation du chat en surpoids, il est préférable de consulter un vétérinaire, qui pourra donner des conseils sur les comportements à adopter pour améliorer la santé du chat.

Quels aliments faut-il privilégier pour un chat en surpoids ?

Le régime alimentaire d'un chat peut inclure des croquettes, des pâtées et des friandises. Pour commencer, le chat en surpoids ne doit plus manger de friandises. Son alimentation devra être concentrée sur des croquettes ou des pâtées moins riches en matières grasses, mais qui contiennent les protéines, les vitamines et les minéraux nécessaires à sa bonne santé. Il faut savoir que les pâtées sont généralement plus grasses que les croquettes.

Il est préférable de choisir des aliments de bonne qualité, de préférence naturels, voire bio, par exemple du poulet bio, des légumes bio riches en fibres naturelles, etc. Ces derniers doivent être adaptés aux goûts du chat, afin qu'il accepte son nouveau régime et mange à sa faim. Les aliments doivent aussi être choisis en fonction de la race, du style de vie, des antécédents médicaux (chat stérilisé ou non) et de l'âge du chat (un chaton n'a pas les mêmes besoins qu'un chat adulte). De manière générale, l'alimentation d'un chat en surpoids doit être tout aussi équilibrée que celle d'un chat au poids normal.

Quel est l'apport énergétique idéal pour un chat en surpoids ?

L'apport énergétique (ou apport calorique) désigne la quantité de calories contenues dans chaque aliment consommé par le chat, permettant de répondre à ses besoins quotidiens en énergie. Pour que le chat puisse perdre du poids, il faut réduire la quantité de calories apportées, sans pour autant réduire l'apport en nutriments. En effet, il est important que le chat ne développe aucune carence lors de ce nouveau régime alimentaire.

L'apport calorique idéal pour un chat en surpoids, ou en situation d'obésité, peut être calculé par un vétérinaire, en fonction du poids idéal à atteindre. Ensuite, ce calcul de l'apport calorique permet de déterminer la proportion d'aliments à donner au chat.

À quelle fréquence faut-il lui donner de la nourriture ?

Dans la nature, les chats sont des chasseurs : ils mangent leurs trouvailles tout au long de la journée, mais en petites quantités (jusqu'à 20 fois par jour). Toutefois, il n'est pas rare de constater qu'à la maison, les chats reçoivent deux à trois gros repas par jour (au même titre que leurs propriétaires). Cette habitude peut être une source de stress pour un chat, puisque ce rythme ne correspond pas à ses besoins. Il aura donc tendance à ingérer ses repas très rapidement, par peur d'avoir faim le reste de la journée. Cela donne l'impression qu'il n'a pas assez mangé : son propriétaire lui donne une nouvelle portion, et c'est alors qu'une prise de poids est observable.

Pour répondre aux besoins du chat, le mode de distribution de la nourriture à la maison doit être similaire à celui qu'adopte le chat dans la nature, qu'il soit en surpoids ou non. Ainsi, le chat doit avoir accès à des petites quantités de croquettes ou de pâtées en libre-service et tout au long de la journée, dans une gamelle propre et dans un endroit calme et plutôt isolé.

Pour réduire le temps de prise des aliments, il est possible de se procurer des systèmes de distribution de croquettes ludiques : le chat devra faire un léger effort physique pour manger. Même si la quantité ingérée est la même, le chat aura l'impression d'avoir mangé beaucoup plus.

Quelques bonnes habitudes à adopter pour aider le chat à maigrir

Pour que le chat puisse perdre du poids, il est important que tous les membres du foyer connaissent les nouvelles règles d'alimentation, pour éviter une situation de chantage affectif, où le chat aurait droit à des friandises avec certaines personnes.

De plus, si le chat en surpoids n'est pas le seul à vivre dans la maison, la méthode de distribution devra être adaptée, pour qu'il ne puisse pas manger la nourriture des autres chats. Il est important que sa gamelle soit écartée de celles des autres chats.

Aussi, l'alimentation du chat n'est pas le seul facteur de perte de poids : c'est tout son mode de vie qui devra être revu. Il faudra l'encourager à faire plus d'exercice, notamment à l'aide de jouets (canne à pêche, balles, etc.).

Enfin, il ne faut pas oublier que la perte de poids doit être lente et progressive, au risque d'entraîner de nouveaux problèmes de santé (troubles hépatiques, troubles digestifs, etc.). Le nouveau régime alimentaire doit être introduit en douceur pour que le chat puisse s'y adapter sans stress. Une fois le poids optimal atteint, les quantités peuvent être à nouveau ajustées, mais toujours de manière progressive, afin de stabiliser son poids. 

En tout cas, il est important que le vétérinaire soit informé de l'évolution de la perte de poids du chat et de tout éventuel problème rencontré.

Nous vous recommandons ces autres pages :

Va chercher !