Comment bien nourrir son chat en fonction de ses besoins ?

Bien nourrir votre chat est un élément essentiel pour son bien-être et sa santé. Il est ainsi important de choisir son alimentation avec soin

Toutefois, tous les chats n’ont pas forcément les mêmes besoins. L’alimentation recommandée pour votre boule de poils peut en effet être différente en fonction de son âge, de son style de vie ou bien encore de ses éventuels problèmes de santé. Comment bien nourrir votre chat ? Croquettes ou pâtée ? À quelle fréquence nourrir un chat et en quelle quantité ? Quels ingrédients sont essentiels pour nos amis à quatre pattes ? C’est ce que nous vous proposons de découvrir en continuant votre lecture.

Bien nourrir son chat : les règles de base

Connaissez-vous les habitudes alimentaires générales du chat ? Contrairement au chien, le chat a la particularité d’être un grignoteur. Il peut en effet effectuer 10 à 20 repas par jour, chaque fois en petite quantité. Le chat mange en fonction de ses envies.

Ainsi, il n’est pas recommandé de rationner le chat, mais plutôt de lui laisser à manger en libre-service. Rationner un chat aurait pour effet de créer un manque qui risquerait de le pousser à se goinfrer lors du repas. Attention tout de même au risque de surpoids : le libre-service oui, mais sur un cycle de 24 heures. Il ne faut en effet pas confondre le libre-service avec les repas à volonté.

En ce qui concerne la quantité de nourriture, la règle de base est de donner 45 g de nourriture par kilo. Ainsi, si votre chat pèse 4 kilos, il lui faudra en moyenne 180 g de nourriture par jour.

Qu’il soit question d’un régime alimentaire à base de croquettes, de pâtée ou des deux, la règle la plus importante est d’être attentif à la qualité des aliments. Il est essentiel de choisir des produits sains pour respecter l’équilibre alimentaire du chat.

Bien nourrir son chat en fonction de son âge

L’un des critères à prendre en compte dans le choix de l’alimentation de son chat est celui de l’âge. En effet, un chaton n’aura pas le même type de nourriture qu’un chat adulte. Il en va de même pour un chat en fin de vie.

L’alimentation idéale pour les chatons

Comment bien nourrir un chaton ? Pour les plus jeunes chats, l’alimentation à base de croquettes peut commencer à partir de leur quatrième semaine de vie. Avant, les chatons se nourrissent exclusivement du lait de leur mère (ou du lait maternisé).

Il est important de choisir des croquettes adaptées aux chatons, car celles-ci sont plus énergiques que les croquettes classiques et contiennent aussi plus de vitamines et de minéraux pour faciliter la croissance.

Bon à savoir : la mère du chaton peut aussi manger les croquettes pour chatons après avoir mis bas pendant quelques semaines. Le chaton et la mère peuvent donc manger dans la même gamelle sans problème. Avec le temps, le chaton va manger de plus en plus de nourriture solide, jusqu’à être totalement sevré et ne plus boire de lait (autour de ses 3 mois).

Quelle alimentation choisir pour un chat adulte ?

L’alimentation classique pour chats adultes est envisageable dès que le chat a un an. Cet âge peut toutefois varier en fonction de la race de votre chat (voir aussi : Comment nourrir son chat en fonction de sa race ?).

Il peut être intéressant dans un premier temps de mélanger les croquettes pour chatons avec les croquettes pour chats adultes, afin de faciliter la transition.

Pour la santé et le bien-être du chat, l’important est d’être attentif à la qualité de son alimentation. La viande doit ainsi figurer en priorité sur la liste des ingrédients, pour répondre aux besoins du chat en protéines. Éviter également les croquettes avec un taux trop important de sous-produits animaux, ou de sous-produits végétaux, ainsi que les croquettes contenant du sucre, des arômes artificiels, ou bien encore des exhausteurs de goût.

Choisir des croquettes bio est notamment l’assurance de fournir une alimentation de qualité à votre chat.

Comment nourrir un chat sénior ?

Comme pour les êtres humains, les chats peuvent vieillir plus vite que d’autres. Certains montrent des premiers signes de vieillesse (prise ou perte de poids, mastication difficile, problèmes articulaires, diminution des sens, etc.) vers 7 ou 8 ans. Pourtant, d'autres de plus de 10 ans restent encore très vifs et agiles. Il faut donc être attentifs aux premiers signes de vieillesse.

Pour s’adapter aux besoins du chat en fin de vie, il est judicieux de choisir une alimentation spéciale. Opter pour une alimentation humide (pâtée) peut permettre de résoudre les problèmes de mastication des croquettes devenues trop dures pour votre chat.

Faut-il donner des croquettes bio à un chat sénior ? Plus que jamais, le chat sénior a besoin d’une alimentation de qualité pour subvenir à ses besoins nutritionnels et vivre en bonne santé le plus longtemps possible.

Bien nourrir son chat en cas d’allergies ou de problèmes de santé

Outre l’âge, d’autres paramètres doivent entrer en compte pour bien choisir l’alimentation du chat. C’est notamment le cas :

  • des allergies alimentaires ;
  • du diabète ou d’autres problèmes de santé ;
  • du style de vie (sédentaire, chasseur, stérilisé, etc.) ;
  • du poids.

Une alimentation adaptée aux problèmes de santé du chat

Dans le cas d’une allergie alimentaire, certains symptômes peuvent vous mettre la puce à l’oreille (vomissements, diarrhées, perte de poils, démangeaisons, etc.). Il sera alors nécessaire d’opter pour un régime d’exclusion, afin de trouver la ou les protéines responsables de l’allergie. Certaines de ces protéines peuvent par exemple provenir des céréales. Dans ce cas, il faudra trouver une alimentation adaptée (voir : Comment bien nourrir un chat adulte sans céréales ?).

Nourrir un chat diabétique nécessite de réduire et même de supprimer totalement l’apport en glucides de son alimentation. L’alimentation industrielle en contient souvent en excès. Il faut alors privilégier une alimentation riche en protéines de qualité.

Choisir l’alimentation de son chat en fonction de son style de vie

Le style de vie de votre chat permet aussi de bien choisir son alimentation. Un chat d’appartement sédentaire n’aura pas les mêmes besoins qu’un chat qui se dépense beaucoup à l’extérieur. 

Il est essentiel de choisir une alimentation adaptée si votre chat ne se dépense pas beaucoup et est en surpoids. Cela est d’autant plus vrai pour les chats stérilisés. Bien nourrir un chat stérilisé, en choisissant une alimentation adaptée, permet de surveiller la prise de poids. En effet, après la stérilisation, le métabolisme et les besoins alimentaires du chat changent. Ainsi, l’alimentation du chat stérilisé doit comporter une teneur réduite en matières grasses, ainsi que des protéines de qualité.

Nous vous recommandons ces autres pages :

Va chercher !