Quelle alimentation privilégier pour un chien adulte ?

Bien prendre soin de son chien, c’est bien le nourrir, puisqu’une bonne alimentation est indispensable pour maintenir son animal de compagnie en bonne santé. Cette tâche peut toutefois se montrer délicate en raison de la multiplicité des aliments pour chiens et des exigences en matière d’alimentation canine, tout en sachant que le chien doit être nourri en fonction de ses spécificités.

Ainsi, la race, le sexe, le poids et surtout l’âge de l’animal constituent des repères pour réussir l’alimentation de son compagnon. Faisons un tour d’horizon des divers éléments à privilégier dans l’alimentation d’un chien adulte, depuis les apports nutritionnels jusqu’à la ration, en passant par les différents types d’aliments pour chiens qui existent.

Quels sont les besoins nutritionnels d’un chien adulte ?

Tout comme le chiot, le chien adulte est un animal dont les besoins nutritionnels sont basés sur un régime alimentaire carnivore et omnivore. En effet, originellement carnivores, les canidés se sont adaptés progressivement au régime omnivore de l’homme, du fait de la domestication de l’espèce depuis des millénaires. Toutefois, leurs besoins en protéines sont toujours aussi importants.

Des protéines 

Les protéines sont des nutriments essentiels pour le chien, dont le tube digestif court est fait pour digérer des protéines animales. Leur apport doit être régulier et suffisant, du fait de la constante et forte activité physique de l’animal à cet âge. Le chien en tire notamment les acides aminés et l’énergie essentiels pour son maintien en bonne santé.

Des matières grasses

Pour renforcer ses défenses immunitaires, le chien a besoin d'acides gras non saturés contenus dans les graisses animales.

Des glucides

Ces nutriments non indispensables sont des sources d’énergie pour le cerveau du chien adulte. On les retrouve dans les tubercules et les céréales utilisés comme liants dans la fabrication des croquettes pour chiens.

Des vitamines et des oligo-éléments 

Ils sont présents dans les fruits et légumes. Leur rôle est de faciliter l’absorption et la digestion des nutriments essentiels.

Du calcium et du phosphore

Contenus dans les produits laitiers, ces nutriments permettent de fortifier les muscles du chien. Cependant, ils doivent être apportés en faible quantité au chien adulte, voire ne même pas faire partie de son régime.

Avec quels aliments nourrir son chien adulte ?

Si les besoins nutritionnels du chien sont connus, il faut tout de même trouver les aliments qui contiennent les bons nutriments, et en bonne quantité. En effet, divers produits alimentaires sont proposés en commerce pour l’alimentation canine. S’y ajoute la ration ménagère concoctée par certains maîtres pour nourrir leur animal de compagnie à domicile.

Les aliments secs : les croquettes 

Disponibles en plusieurs variétés, avec ou sans céréales, pour chien stérilisé, pour chien jeune ou âgé, elles doivent être choisies selon le profil de l’animal. Néanmoins, quel que soit le profil, les croquettes sont des aliments secs connus pour être très riches en nutriments essentiels pour le chien, à condition qu’elles soient bien choisies.

Il faut savoir qu’il est inutile de changer de menu pour son chien, lorsque l’animal s'y est adapté et apprécie une variété de croquettes particulière. De même, il importe de s’assurer que les composants des croquettes sont sans effets allergènes pour son animal, comme les céréales, car certains chiens n’ont pas la capacité de digérer l’amidon contenu dans ces graminées par exemple.

Les aliments humides : les pâtées

Contrairement aux croquettes, les repas humides ont une faible teneur en nutriments. Toutefois, ils contiennent assez d’éléments nutritionnels pour maintenir les chiens en bonne santé. On entend par nourritures humides les pâtées en conserve ou en boîte, parfois utilisées pour varier l’alimentation de l’animal. La pâtée est appréciée pour sa richesse en eau, ce qui limite les risques de déshydratation.

La ration ménagère

Comme alternative à la nourriture industrielle, la ration ménagère est faite à domicile et servie au chien, pour le mettre à l’abri d’éventuels risques d’intoxication à la nourriture industrielle. Pour un chien adulte, ce type de ration doit comporter environ :

  • 35 % de viande ;
  • 25 % de légumes ;
  • 30 % de céréales ;
  • 10 % de nutriments.

Régime BARF (Biologically Appropriate Raw Food)

Bien adapté aux besoins alimentaires du chien adulte, le régime BARF ou « nourriture crue biologiquement appropriée » est connu pour sa richesse en protéines, indispensables pour le bien-être du chien à l'âge adulte. Il est notamment constitué d'environ :

  • 50 % de viande ;
  • 40 % d’os charnus ;
  • 10 % d’abats.

Pour satisfaire le régime en partie omnivore du chien, on peut y ajouter des fruits et légumes.

Les aliments complémentaires : les friandises

Il n’est pas interdit d’offrir des friandises à son chien en guise de supplément à sa ration quotidienne. Ces friandises permettent surtout de féliciter le chien à la suite d'un bon geste, pour l’éduquer ou pour maintenir ou améliorer sa santé bucco-dentaire. Il ne doit pas s'agir de restants de repas, ni de friandises trop riches en sucre. Leur apport calorique ne doit pas excéder 10 %.

Qu’elles soient industrielles ou faites à la maison, les aliments choisis pour son chien adulte doivent faire l’objet d’un choix rigoureux, éclairé par les conseils d’un vétérinaire. Cela évite les problèmes d’allergies alimentaires ou d’indigestion, ainsi que le développement de pathologies liées à la mauvaise alimentation. À ces précautions s’ajoute la nécessité de limiter la quantité de friandises données et la fréquence.

Quelle ration d’aliments pour son chien adulte ?

Contrairement au chat qui a tendance à se rationner lui-même, le chien n’est pas capable de s’imposer une limite en matière de quantité d'aliments ingérés. Lui laisser ses croquettes ou autres repas en libre-service n’est donc pas une bonne idée.

Cette négligence exposerait l’animal à de grands risques de surpoids et d’obésité. Cela vaut aussi bien pour le chiot que pour le chien adulte. Une telle précaution doit d’ailleurs être plus ferme pour le chien adulte. En l’occurrence, celui-ci doit idéalement être nourri en 2 repas, à l’opposé du chiot qui peut manger jusqu'à 3 repas journaliers.

Quant à la quantité de nourriture à servir à l’animal pour répondre à ses besoins nutritionnels, elle doit être définie en fonction des besoins énergétiques du chien. Pour être sûr de servir le dosage adéquat de nourriture à son chien, il est important de calculer le besoin calorique de l’animal et l’apport en calories de son repas.

L’opération se base sur le poids idéal du chien multiplié par 30, puis on ajoute 70 au résultat obtenu pour trouver le besoin calorique. Le nouveau résultat est ensuite divisé par la valeur calorique de l’aliment à servir, pour déterminer le poids de nourriture à mettre dans la gamelle du chien.

En outre, la prise de repas de l’animal doit être idéalement programmée suivant un horaire fixe. Ce fractionnement de la ration du chien doit également s’accompagner d’une mesure post-repas. En effet, après son repas, il est du devoir du maître de garder son chien de toute activité physique intense. Qu’il s’agisse de courir, de sauter ou de jouer, l’animal doit éviter toute grande dépense d’énergie durant les 2 à 3 heures après le repas. Ce temps de repos lui évite une dilation-torsion de l’estomac.

En définitive, l’alimentation d’un chien adulte doit être basée sur un apport nutritionnel adapté à l'animal, en choisissant des aliments spécialisés disponibles sur le marché, ou faits à la maison.

Nous vous recommandons ces autres pages :

Va chercher !