Les meilleurs conseils pour bien nourrir un chien diabétique

Le diabète est l’une des maladies canines les plus présentes chez le chien. Selon les dernières études vétérinaires, un chien sur cinquante souffrirait d’une pathologie diabétique, soit 2 % de la population canine. Ce taux à même tendance à augmenter année après année, de la même manière que chez l’être humain. Malheureusement, la majorité des chiens diabétiques l’est en raison d’une alimentation mal équilibrée.

Si vous souhaitez découvrir comment nourrir votre chien en fonction de cette maladie, nous vous proposons quelques conseils alimentaires.

Le diabète du chien, un problème pancréatique

Le diabète chez nos amis les chiens est la manifestation d’un mauvais fonctionnement du pancréas. Comme chez l’Homme, le pancréas est une glande digestive qui intervient lors de la digestion des aliments. Elle possède plusieurs fonctions importantes :

  • la sécrétion exocrine de plusieurs enzymes pancréatiques nécessaires à la digestion des aliments assimilés par les chiens ;
  • la production endocrine d’insuline et de glucagon, qui sont deux hormones intervenant dans la régulation du taux de glucose sanguin.

Fonctionnement de l’insuline

Lorsqu’un chien s’alimente, la nourriture est transformée en acides aminés (provenant des protéines ingurgitées) et en glucose. Ce glucose représente la source énergétique de l’organisme canin. C’est le métabolisme de ce dernier qui permet d’apporter l’énergie nécessaire au fonctionnement des différents organes du chien. Le glucose est utilisé immédiatement lors des efforts intenses du chien, ou il est stocké sous forme de graisse dans les cellules adipeuses canines.

En cas de diabète, la production d’insuline est diminuée ou interrompue, ce qui ne permet plus de réguler la quantité de glucose en circulation dans le sang de l’animal. Le taux de glucose se met alors à grimper jusqu’à atteindre l’hyperglycémie.

Chez un chien en bonne santé qui ne soufre pas de diabète, une hyperglycémie peut arriver régulièrement, notamment en cas d’excès alimentaire, mais n’a aucune conséquence, puisque l’insuline vient immédiatement faire baisser la concentration de sucre sanguin.

Chez le chien diabétique

La situation est différente chez un chien diabétique. Une concentration en glucose trop élevée dans le sang entraîne plusieurs problèmes de santé graves comme une atteinte nerveuse, des dommages irréversibles aux vaisseaux sanguins, de l’insuffisance rénale, de la cécité, des troubles cardiaques, etc. 

Il existe chez le chien plusieurs types de diabète :

  • le diabète de type I est rare chez les chiens et est dû à un problème génétique, qui entraine un mauvais fonctionnement du pancréas. On l’appelle aussi diabète juvénile, car il se déclare chez les chiots ;
  • le diabète de type II appelé aussi diabète gras est la conséquence d’un mauvais fonctionnement de l’insuline, alors qu’elle est fabriquée et sécrétée par le pancréas ;
  • le diabète de type III, ou diabète maigre, apparaît lorsque la quantité d’insuline déversée dans le sang, pour diminuer le taux de sucre, est trop faible ou absente.

À noter encore que le diabète, sauf celui de type I, se développe le plus souvent chez les chiens âgés, chez les femelles et chez certaines races prédisposées.

Les besoins nutritionnels du chien diabétique

Il faut absolument insister sur un point essentiel : un chien diabétique possède les mêmes besoins nutritionnels qu’un animal en bonne santé. Son alimentation doit lui apporter les protéines, les lipides et les glucides dont il a besoin, ainsi que des vitamines, minéraux et oligo-éléments en bonne quantité. 

Pour éviter l’apparition du diabète et d’autres pathologies, une alimentation saine et constituée d’ingrédients de qualité est primordiale. Il s’agit du meilleur moyen d’éviter la prise de poids, source de maladies cardiovasculaires et de diabète.

Lorsque le diabète est diagnostiqué chez un chien par des examens de laboratoire, la mise en place d’un régime alimentaire devient une obligation. Le but de ce régime n’est pas d’apporter des privations au chien, mais consiste à empêcher des hausses incontrôlables du taux de glucide sanguin pouvant entraîner des complications fatales.

La meilleure chose à faire pour réguler et stabiliser la glycémie d’un chien diabétique est d’éviter de lui donner des restes de repas, et toutes les friandises sucrées destinées à l’alimentation humaine. Les chiens en raffolent, mais elles sont très mauvaises pour eux, d’autant plus s’ils souffrent de diabète.

L’alimentation idéale du chien atteint de diabète

Avant d’entamer la moindre modification du régime alimentaire de son chien lors de la découverte d’un diabète, il faut absolument discuter avec son vétérinaire des besoins nutritifs de son animal. C’est pourquoi les informations qui suivent sont générales et ne remplacent pas l’avis d’un spécialiste de l’alimentation canine.

Dans l’idéal, un chien diabétique ne doit pas recevoir plus de 70 kcal par kilo de masse corporelle. Il faut en outre réduire fortement l’apport d’amidon, qui est une source de sucre, et de lipides. Par contre, il ne faut pas hésiter à augmenter les doses de cellulose et de protéines. 

De plus, il faut veiller à ce que l’alimentation du chien diabétique contienne suffisamment de calcium et de potassium, sans dépasser les doses recommandées par votre vétérinaire. En effet, un excès de ces oligo-éléments pourrait affecter le fonctionnement des reins déjà fortement sollicité à cause du diabète.

L’alimentation d’un chien diabétique devrait donc contenir les éléments suivants : 

  • des sucres lents fournis par un apport de céréales ou de riz ;
  • des protéines provenant de viande blanche, comme la volaille ou le poisson ;
  • des fibres indispensables pour stabiliser la glycémie du chien diabétique.

La distribution de l’alimentation du chien diabétique est très importante. Il faut respecter un planning d’alimentation journalier réalisé par votre vétérinaire, surtout si le chien suit un traitement à base d’insuline. 

Le propriétaire d’un chien diabétique a le choix de préparer le repas de son animal. Il faut dans ce cas choisir des produits de première qualité et suivre scrupuleusement les recommandations de son vétérinaire. Néanmoins, il faut savoir que cette manière de nourrir son animal demande beaucoup de temps et un certain budget.

Il existe enfin dans le commerce des aliments secs comme des croquettes spécialement formulés pour répondre aux besoins du chien atteint de diabète. Lorsqu’elles sont de bonne qualité, ces croquettes ont l’avantage d’apporter une alimentation de composition stable à votre animal et facilite sa digestion, tout en régulant correctement sa glycémie.

Sachez enfin qu’un chien atteint de diabète peut vivre confortablement une vie heureuse. Avec un diagnostic précoce, une alimentation équilibrée et adaptée à sa pathologie, votre meilleur compagnon vivra des jours heureux auprès de vous pendant très longtemps. N’hésitez pas à vous rendre plusieurs fois par an et de manière régulière chez votre médecin vétérinaire pour établir un bilan de santé. Grâce à lui, la moindre aggravation de sa maladie pourra être rapidement décelée et soignée.

Nous vous recommandons ces autres pages :

Va chercher !